Secţiuni » Articole
Articole autoriRNSJESSENTIALSStudiiOpiniiInterviuriPovestim cărţi
Opinii
PLATINUM+ PLATINUM Signature     

PLATINUM ACADEMIC
GOLD                       

VIDEO STANDARD
BASIC





DNA ≠ DNA
16.03.2019 | Gheorghe MOROȘANU

JURIDICE - In Law We Trust
Gheorghe Moroșanu

Gheorghe Moroșanu

Lettre à Dernièrres Nouvelles d’Alsace – journal régional de Strasbourg

DNA ≠ DNA

Votre journal (notre Journal) a un homonyme en Roumanie. Ce n’est pas un journal, c’est la Direction Nationale Anticorruption, déjà célèbre en Europe.

Créée pour un but noble, cette institution est devenue en court temps un instrument de répression politique dans les mains d’un „État parallèle”, conduit ou bien accepté par l’ancien et le dernier Président de la Roumanie, contre tous les indésirables.

Il y a quelques années, quand on a posé le problème de nommer le dirigeant des unités de parquet, l’ancien Président et l’ancien Premier Ministre, dans le cadre d’un pacte de cohabitation (!) ont convenu que „notre” DNA soit conduite par la nommée Laura Codrutza Kövesi. Les deux pensaient ainsi échapper à toute menace pénale, ayant assurée la reconnaissance de ladite Codrutza (en roumain, diminutif d’une belle et petite fôret). Eh bien, quand la situation politique a changé, la grande procureur-dame (ancienne pratiquante du basket) a dressé de multiples dossiers pénales: au Président, au Premier Ministre et à tous leurs membres de famille: mère, enfants, amis et même amantes.

Pour ce genre d’actions (et pour d’autres, peu connues, je crois) la déesse anticorruption a été vivement appréciée par toute sorte d’organisations internes et internationales et par beaucoup de politiciens, même ceux qui ont eu la „chance” d’être enquêtés par la toute puissante DNA.

Quand dans la presse et dans la société civile ont fait explosion toute sorte d’informations sur les procédés staliniens d’enquête, gérés par notre héroïne, elle a été, enfin, et pas du tout facilement, éloignée. Mais un tel personnage n’était pas destiné à se perdre dans le néant: c’est l’Europe qui en a besoin et l’appelle à son sein. Elle est proposée, et avec des chances réelles, pour conduire le futur Parquet Européen.

Eh bien, grands dirigeants de l’Europe, prenez-la! Nous vous l’offrons de tout notre coeur. Mais attention à sa reconnaissance future! A bon entendeur…

Gheorghe Moroșanu

Aflaţi mai mult despre ,

Puteţi publica şi dumneavoastră pe JURIDICE.ro. Publicăm chiar şi opinii cu care nu suntem de acord. Vă rugăm să vă familiarizaţi cu obiectivele şi valorile Societătii de Stiinţe Juridice, despre care puteti ciţi aici.
JURIDICE.ro este o platformă de exprimare. Publicarea nu semnifică asumarea de către noi a mesajului.

Pentru a publica vă rugăm să citiţi Condiţiile de publicare, Politica privind protecţia datelor cu caracter personal şi să ne scrieţi la adresa redactie@juridice.ro!







JURIDICE utilizează şi recomandă SmartBill

JURIDICE gratuit pentru studenţi

Securitatea electronică este importantă pentru avocaţi [Mesaj de conştientizare susţinut de FORTINET]

JURIDICE recomandă e-Consultanta, consultantul tău personal în finanţare


Lasă un răspuns

Acest sit folosește Akismet pentru a reduce spamul. Află cum sunt procesate datele comentariilor tale.

Important: Descurajăm publicarea de comentarii defăimatoare. Vor fi validate doar comentariile care respectă Politica JURIDICE.ro şi Condiţiile de publicare.