L’utilité de la méthode comparative-historique dans le droit romain actuel

Préface Je suis généralement sceptique en ce qui concerne les méthodes paradigmatiques d’étude des sciences socio-humaines, juridiques, philosophiques  et même des études positives. Dans notre domaine, j’ose dire, l’enseignant est souverain dans l’évaluation quantitative et qualitative des moyens de connaissance romaniste. En tant que tel, je crois, chaque enseignant a la prérogative absolue d’adopter une méthode ou de créer quelque chose de nouveau en fonction de son talent, son temps, sa disposition plus ou moins fainéante et des  exigences intellectuelles… Citește mai multL’utilité de la méthode comparative-historique dans le droit romain actuel